Qu’est ce que l’hypnose ?

L’hypnose constitue un état modifié de conscience, un état intermédiaire entre la veille et le sommeil. Il existe plusieurs moyens d’accéder à cet état. Toute technique de relaxation ou de méditation induit un état d’hypnose.

Certains exercices du yoga permettent également d’arriver à un état d’hypnose. L’état hypnotique se produit de même au cours d’une séance d’acupuncture ou de massage. De plus, nous passons tous par un état hypnotique au moment de l’endormissement et au moment du réveil. C’est donc une expérience quotidienne. Ainsi, la capacité à être hypnotisé est une caractéristique inhérente aux êtres humains. L’état hypnotique constitue avant tout une expérience agréable où le corps devient détendu, l’esprit, calme. Ainsi, toute personne hypnotisée prend plaisir à ce bien-être physique et à cette paix intérieure.

Comme il s’agit d’un état intermédiaire entre la veille et le sommeil, une personne hypnotisée n’est pas endormie. Elle ne perd pas conscience non plus. En état léger d’hypnose, elle peut avoir l’impression d’être bien éveillée, alerte sauf que les yeux sont fermés. En état profond d’hypnose, elle est à la limite du sommeil. Souvent, au cours d’une séance d’hypnose, elle fait l’expérience de différentes profondeurs d’hypnose qui se situent entre ces deux extrêmes. Cependant, elle maintient sa capacité de raisonner et son contact avec la réalité, même en état profond d’hypnose. On ne peut donc pas pousser une personne hypnotisée à commettre des actions contraires à ses convictions morales. Or, comme elle est physiquement détendue et mentalement calme, il lui est facile de se concentrer sur ce que dit l’hypnothérapeute. Ainsi, l’hypnose peut être conçue comme un état de détente et un état de concentration de l’esprit permettant une communication privilégiée entre le praticien et son sujet qui n’est pas gêné par les stimulis extérieurs. Pourtant, pendant la séance d’hypnose, le sujet est pleinement conscient de tout ce qui se passe. Après la sortie de l’hypnose, il se rappelle ce qui s’est passé pendant la séance. En état hypnotique, il est cependant capable de lâcher prise, ce qui permet un travail thérapeutique en profondeur où les résistances sont réduites.

Comment on se sent sous hypnose ?

L’expérience est différente pour chaque personne. Certaines personnes ressentent une sensation de lourdeur du corps, d’autres de légèreté, ou parfois d’absence de sensations corporelles. Plusieurs personnes expérimentent une distorsion du temps, comme si la session leur a semblé courte ou intemporelle. Certaines personnes se sentent entrer dans un état second tandis que d’autres apprécient simplement une profonde relaxation physique et mentale.

 La vérité est qu’il n’y a pas de sensation universelle associée à l’état d’hypnose. Vous êtes dans un état de conscience modifié qui vous permet de recevoir de l’information et de vivre des expériences auxquelles vous n’avez pas normalement accès. Toutefois, vous ne perdez pas conscience.

Comment ça fonctionne ? Est ce que ce processus est sécuritaire ? 

hypnose

  • L’état hypnotique est un état naturel, normal entre veille et sommeil que chacun expérimente plusieurs fois par jour. Etant un état naturel, comment serait-il possible que la personne ne puisse pas retrouver son état d’éveil ordinaire ?
  • Vous restez conscient pendant toute la durée de la séance et nous avons un dialogue permanent pour faciliter l’accès à l’information et vous permettre de vivre pleinement l’expérience.
  • Vous vous laisserez guider par vos 5 sens (pas uniquement le visuel) et l’expérience est interactive.
  • Nous communiquons ensemble et interagissons tout au long de la séance et vous partagez vos ressentis, impressions et sensations.
  • Nous travaillons avec la conscience supérieure de l’individu, cette partie de nous qui sait tout à notre sujet. Elle ne donne accès qu’à ce qui est utile et bénéfique pour vous en tant qu’âme. Les séances se font dans la bienveillance et l’amour.
  • Le processus est donc tout à fait sécuritaire. Toutefois, comme avec tout professionnel, si vous deviez expérimenter des désagréments ou inconforts après votre session, vous pouvez me contacter pour en discuter.
  • Il est rare que cela arrive, mais il se peut parfois que la personne ressente de la fatigue, un mal de tête après la session, ou de légers inconforts physiques.  C’est un travail qui se fait en profondeur et qui peut être demandant pour le corps. Rassurez-vous que c’est temporaire. N’hésitez pas me recontactez si vous avez des questions.

 

Est ce que l’état d’hypnose est quelque chose qui s’apprend et se développe, ou est ce un état inné ?

La question est très importante et la réponse est la suivante : l’état d’hypnose est quelque chose qui s’apprend et se développe. C’est-à-dire que plus on le pratique, plus on apprend à entrer dans cet état facilement et profondément. Toutefois, certaines personnes ont davantage de prédispositions que d’autres. C’est pourquoi l’IIHS a créé un MP3 de préparation spécialement conçu pour vous aider à entrer dans un état de réceptivité.

 

Est ce que cela fonctionne avec tout le monde ?

Chacun d’entre nous a cette faculté naturelle. Ensuite, certaines personnes sont plus réceptives que d’autres. Avec un entrainement régulier, vous pouvez augmenter votre réceptivité pour pouvoir percevoir davantage et accéder à plus d’information. C’est la raison pour laquelle vous aurez à votre disposition des MP3 pour vous préparer.

Le fait qu’il y ait différents niveaux d’hypnose et qu’un sujet ne soit pas capable d’accéder à nouveau à de l’information comme dans une vie antérieure, ne nous empêche pas d’effectuer un travail à un autre niveau. Ainsi, toutes les séances fonctionnent dans le sens où nous demandons à votre conscience supérieure de vous faire vivre ce qu’il a de meilleur pour vous. Par ailleurs, les informations peuvent vous être transmis de différentes façons par vos guides (énergies, sons, vibrations, sensations, mots, dialogues, métaphores ou scènes très précises). Quoi que vous viviez ou recevez, c’est ce qui est le plus juste pour votre âme. Nous donnons également des suggestions positives en fin de séance par rapport à certaines de vos problématiques ou objectifs. Nous vous amenons à vous projeter dans le futur en imaginant avoir déjà atteint ces objectifs, à ressentir comment vous vous sentez de vivre cela le plus clairement possible pour créer des chemins neuronaux qui vont faciliter l’atteinte de ces objectifs. Nous donnons des suggestions à votre inconscient qu’il aille dans la nuit pendant vos rêves, intégrer de l’information et recevoir de l’information importante pour lui, pour l’aider à avancer en tant qu’âme.

Vais-je me rappeler de mon expérience ?

Vous restez conscient tout au long de la séance donc vous vous rappellerez de votre expérience. Nous maintenons un dialogue tout au long de la session. Certaines personnes peuvent oublier naturellement certaines parties de l’expérience. Si cela vous arrive, la séance est enregistrée donc vous pourrez la réécouter par la suite.

Quels sont les bénéfices de ré-écouter sa session ?

  • Se reconnecter à l’expérience vécue pour recréer la connexion avec votre âme
  • Se remémorer l’expérience et la percevoir telle qu’elle s’est véritablement déroulée, sans construction ou interprétation de votre mental après la session
  • Faire émerger de nouveaux liens à votre conscience.
  • Favoriser l’intégration des apprentissages, savoirs ou informations auxquelles vous avez accédé d’un point de vue conscient et inconscient par rapport à l’expérience vécue.

Est ce qu’on a besoin  de croire en la réincarnation pour effectuer un processus comme cela  ?

Ce qui est important, c’est d’avoir une ouverture d’esprit avec une démarche honnête et sincère. Si une personne est sceptique mais ouverte à ce qu’elle peut vivre comme expérience, c’est parfaitement ok. Il est tout à fait normal et sain d’être sceptique. En revanche, là où cela pourrait être gênant, c’est si la personne ne croit pas à la réincarnation et qu’elle est attachée à cette croyance. Dans ce cas, sa croyance pourrait l’empêcher de vivre cette expérience car elle ne désirait pas la vivre au fond d’elle même.

Comment savoir si c’est vraiment une vie antérieure à laquelle on accède ?

Il y a plusieurs volets à cette question. La vraie réponse se situe ultimement dans le ressenti du sujet pendant l’expérience. Lorsque les émotions, les sensations, et les ressentis proviennent d’une vie passée, nous le ressentons intérieurement. Lorsque que plusieurs liens sont effectués entre l’expérience de vie passée et la vie présente, cela aide aussi à valider l’expérience. Toutefois, il se peut à l’occasion que la conscience supérieure choisissent de communiquer des informations sous forme de métaphores. Peu importe ce qui émerge, il est très important de traiter avec le plus grand respect et intérêt le contenu de l’expérience.  Il y a une raison pour laquelle le sujet vit une expérience plutôt qu’une autre, et l’important demeurera toujours le potentiel thérapeutique et de croissance personnel qu’offre l’expérience.